Avant de commencer

On entend beaucoup parler de la route Manali ~ Leh, mais on ne parle pas assez de l'étape d'avant: L'arrivée à Manali depuis New Delhi. 17 longues heures de bus interminables.

DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700

Manali

On arrive tard le soir à Manali. On ne sait toujours pas où on va dormir et on se fait directement accoster par une chier de rickshaw. On se décide sur la seule hostel de Manali à 4km. On se retrouve dans une chambre chelou avec des perce-oreilles qui courent dans le lit. Même si on se demande un peu ce qu'on fait là, on ne se laisse pas faire. On s'installe avec la moustiquaire et les sacs de couchages. Finalement, ce n'était pas si mal.

Manali est une chouette petite ville à ~2000m d'altitude. Si on avait eu un peu plus de chance avec le temps, on serait resté encore quelques jours de plus avec grand plaisir.

DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700

Voyage: jour 1

Le grand départ commence. Depuis le temps qu'on l'attendait/redoutait cette route. Après avoir passé un bon nombre de petits magasins vendant des tenues de ski des années 80, on se met directement à grimper entre les arbres, les cascades, les glaciers et les falaises. C'est magnifique. Mais Océane est blazée, ça ressemble trop à la Suisse. Pfff.

DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700

Et là, les paysages commencent déjà à changer...

DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700

Keylong

Stop à Keylong obligé. Premièrement, parce que 7h de route c'est déjà bien assez et deuxièmement, parce qu'il faut doucement s'habituer à l'altitude. On va se dégourdir les jambes en se promenant dans les rues de ce village à la recherche d'une bonne petite bière fraiche avant une courte nuit sous tente.

DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700

Voyage: jour 2

On vient nous réveiller dans notre tente avec un bon Chai à 4h du mat'. Peu de temps après on est déjà sur la route. On commence alors directement à monter, monter, monter.

DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700

Monter, jusqu'à se retrouver complètement dans la neige. Petit stop photo au Baralacha Pass situé à ~5000m. On ne s'attendait pas à se retrouver dans un endroit si blanc. On sort les doudounes pour se protéger du froid et de la neige qui tombe.

DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700

On redescend de l'autre côté du col pour arriver dans une vallée. C'est à partir de ce moment là qu'on a été le plus émerveillé. On s'arrête dans une tente au beau milieu de cette vallée pour se prendre un Chai et profiter des toilettes avec une superbe vue. Avant de repartir, on aperçoit un somptueux loup solitaire. Eliott est très euphorique.

DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700

Et puis on continue.

DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700

On continue encore.

DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700
DSCN5700

Jusqu'à arriver dans une immense plaine désertique à perte de vue. C'est fou d'être sur un terrain complètement horizontal à 4750m d'altitude. On roule bien 50km sans grimper d'un mètre.

DSCN5700
DSCN5700

On passe le 2ème plus haut col motorisé du monde à 5328m au dessus du niveau de la mer. L'altitude commence à se faire sentir par un horrible mal de tête qui se soulage en redescendant.

DSCN5700

L'arrivée

Après ce dernier col, le trajet se fait long mais tout en douceur jusqu'à arriver (enfin) à Leh. 480km, 20h, 4 cols au dessus de 4900m, 1 seul conducteur cracheur, 12 personnes au total dans le bus, 1 vomis et 1 bière qui en valent la peine.

Si vous avez l'occas, faites cette route.